mercredi 24 mars 2010

4ème Journée des Eco-Technologies: Ecophyto 2018

Date : mercredi 9 juin 2010
Lieu : Technopole Bordeaux-Montesquieu | Martillac | Gironde

Pour la 4ème année consécutive, la Technopole Bordeaux Montesquieu organise le 9 juin la Journée des Eco-Technologies qui aura cette année pour thème : « Ecophyto 2018 : Quel avenir pour les agents de biocontrôle ? ».

La Technopole Bordeaux Montesquieu : outil de développement des activités éco-innovantes

Implantée en Gironde, la Technopole Bordeaux Montesquieu héberge 52 entreprises avec plus de 600 salariés et soutient depuis 20 ans le développement de projets innovants. L'Association Bordeaux Montesquieu anime cette Technopole et offre un accompagnement aux entreprises dans toutes les étapes de leur développement.

Un rendez-vous annuel dédié aux Eco-Technologies

Ces journées réunissent chaque année plusieurs centaines de chefs d'entreprises, institutionnels et scientifiques concernés par les problématiques environnementales. Leur objectif est de favoriser les échanges et provoquer la synergie des compétences, de contribuer aux actions de diffusion de l'information, et de présenter de nouveaux concepts et de nouvelles pistes d'innovation dans le secteur des Eco-Technologies. Les PME / PMI qui le souhaitent peuvent communiquer sur leurs produits et compétences sur les sujets abordés.

Une journée consacrée à un sujet-clé de l'actualité : le Plan Ecophyto 2018

La productivité a été le mot d'ordre de l'agriculture durant la seconde moitié du vingtième siècle, entraînant la mécanisation, la sélection accrue des plants et surtout l'usage intensif de produits de traitement des cultures, principalement chimiques. En effet, le système de production dit conventionnel nécessite l'utilisation de nombreux produits phytosanitaires pour assurer une production en quantité et qualité satisfaisantes, conforme aux attentes du marché, et à un coût acceptable pour le consommateur.
Actuellement, plus de 75 000 tonnes par an de pesticides sont utilisés en France toutes cultures confondues, la France étant le premier consommateur en Europe. Face à ce constat, la réduction de l'usage des pesticides est une des composantes essentielles des objectifs de la durabilité des pratiques agricoles.
Le Grenelle de l'environnement a fait émerger, avec les agriculteurs qui sont les premiers exposés aux risques induits par l'application de produits phytosanitaires, un consensus sur la nécessité d'une politique ambitieuse de réduction de l'usage des produits phytosanitaires, le tout dans le respect de la compétitivité de l'agriculture. A l'occasion de la restitution des conclusions du Grenelle de l'environnement, il a été établi un plan d'action : le Plan Ecophyto 2018.
Les principaux objectifs du plan visent à la suppression progressive des 53 molécules les plus dangereuses pour l'homme et l'environnement, dont 30 l'ont été dès 2008, et à la réduction de 50 % de l'usage des pesticides d'ici 2018. Les objectifs de ce plan national s'inscrivent dans la ligne de la stratégie communautaire vis-à-vis des pesticides, en particulier en ce qui concerne la suppression des matières actives les plus dangereuses.
Les décisions politiques ont pour conséquence la suppression de nombreux produits chimiques et certaines cultures pourraient se retrouver sans aucune solution de protection. Il est donc urgent de développer et de commercialiser rapidement de nouveaux produits naturels de traitement des cultures, plus respectueux de l'environnement et de la santé des utilisateurs et des consommateurs.
Une des manières de pouvoir répondre aux objectifs d'Ecophyto 2018 et de diminuer l'apport d'intrants chimiques peut se concrétiser par l'intégration d'agents de biocontrôle (micro-organismes, macro-organismes, phéromones, extraits végétaux, stimulateurs de défense naturelle) dans les programmes de traitement.

Les agents de biocontrôle au cœur des débats

La journée se déroulera sous forme de conférences qui aborderont divers sujets tels que la lutte biologique, la stimulation des défenses naturelles, la formulation ou encore l'évaluation des préparations naturelles. Les intervenants donneront une approche concrète de quelques solutions afin de répondre aux objectifs d'Ecophyto 2018, et débattrons autour des composantes essentielles pour des objectifs de durabilité des pratiques agricoles.

Une journée éco-responsable

Dans un souci environnemental, les organisateurs souhaitent comme en 2009 faire de cet événement une rencontre écologiquement responsable. Dans l'optique de réduire au maximum son empreinte écologique, l'organisation de la journée prendra en compte les dimensions environnementales et appliquera un ensemble de mesures visant à la réduction des déchets et la réduction des émissions de gaz à effet de serre générées par la tenue de l'événement.

--
Contact Presse:
Technopole Bordeaux Montesquieu

a.belhadj@technopole-bordeaux-montesquieu.com
http://ecophyto-2018.blogspot.com

--

Communiqué envoyé le 24.03.2010 11:16:20 via le site Categorynet.com dans la rubrique Environnement

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire