lundi 26 avril 2010

InterfaceFLOR lance la première Déclaration Environnementale Européenne relative aux dalles de moquette

Paris, le 26 mars 2010 - InterfaceFLOR vient de réaliser une première européenne en proposant la première Déclaration Environnementale relative aux dalles de moquette. Élaborée en coopération avec le GUT, l'association environnementale de l'industrie de la moquette, la Déclaration Environnementale (EPD) fournit des informations précises sur les performances environnementales des produits InterfaceFLOR. Cette initiative constitue un pas en avant vers plus de transparence dans cette industrie, laquelle, la société l'espère, va changer la manière dont les dalles de moquettes sont commercialisées et produites.

InterfaceFLOR utilise depuis longtemps l'Analyse du Cycle de Vie (ACV) afin de mesurer l'impact sur l'environnement de ses produits et processus de fabrication. Ainsi, l'entreprise mène actuellement une ACV précise sur chacune de ses dalles de moquette. La Déclaration Environnementale permet à InterfaceFLOR d'aller encore plus loin, en fournissant des informations objectives relatives à l'analyse du cycle de vie, validées par des tiers et correspondant aux standards du secteur industriel européen. La Déclaration Environnementale va plus loin qu'un simple « label environnemental » en répertoriant tous les matériaux utilisés et en indiquant les impacts environnementaux d'un produit tout au long de son cycle de vie à tous les niveaux : de la consommation d'énergie, de matières, d'eau, en passant par la production de déchets jusqu'aux émissions diverses (empreinte carbone, substances toxiques…)

« Les Déclarations Environnementales sont fondées sur des règles clairement définies à l'échelle de l'Union Européenne et vont permettre de disposer d'informations fiables et indépendantes sur l'impact environnemental de la fabrication des produits. Elles fournissent les données requises par les systèmes de certification des bâtiments écologiques et constituent une aide pour les architectes qui souhaitent construire des bâtiments durables. », déclare Dr Edmund Vankann du GUT

Lindsey Parnell, Président d'InterfaceFLOR Europe, ajoute : « L'écologie est aujourd'hui omniprésente, et donne lieu à des déclarations exagérées et à une manipulation des faits qui conduisent à un amalgame entre la vérité et le marketing publicitaire. Nous pensons que la seule solution réside dans une parfaite transparence. Nous avons toujours fait preuve d'ouverture et d'honnêteté concernant les performances environnementales de notre entreprise – comme en témoigne la progression de la Mission Zéro* - et nous nous réjouissons de pouvoir appliquer la même transparence à nos produits. Nos clients vont désormais pouvoir examiner les faits, et rien que les faits, et en tirer leurs propres conclusions. Nous espérons qu'à l'avenir, les affirmations et les certifications trompeuses basées sur les systèmes propriétaires vont disparaître au profit de la Déclaration Environnementale comme principale source d'information que les entreprises utiliseront
afin de spécifier leurs produits de revêtement de sol. »

La nouvelle Déclaration Environnementale d'InterfaceFLOR s'appuie sur une méthodologie définie par le GUT conforme à la norme ISO 14025, l'association environnementale pour l'industrie de la moquette, et a été validée par L'IBU, l'institut pour le développement durable de l'industrie de la construction.

Cette première Déclaration Environnementale s'applique aux produits Scandinavian Collection et Straightforward de la gamme FlatWorks d'InterfaceFLOR. Ces trois produits font appel à la technologie Microtuft, exclusive mise au point par InterfaceFLOR, ce qui signifie qu'ils contiennent entre 30 et 50 % en moins de fibres issues du pétrole, que les autres produits, réduisant ainsi considérablement leur impact sur l'environnement.

* Mission Zéro :
Vers le milieu des années 1990, le Fondateur et Président de la société, Ray Anderson, a posé les jalons pour devenir la première entreprise en matière de développement durable à l'horizon 2020.
Appelé aujourd'hui Mission Zéro, l'objectif affiché de réduire son empreinte environnementale à zéro constitue un élément central de l'éthique et de la culture de cette organisation.

InterfaceFLOR aborde le développement durable sur sept fronts : l'élimination du gaspillage et des émissions nocives, l'utilisation optimale d'énergies renouvelables, le recyclage des matériaux et la réutilisation des produits, la mise en place de moyens de transport efficaces, la création d'une culture intégrant les principes du développement durable dans la vie professionnelle et enfin la création de nouveaux modèles pour les entreprises.

--
Contact Presse:
Wellcom


Profil du diffuseur : http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=53701


--

Communiqué envoyé le 26.04.2010 17:46:50 via le site Categorynet.com dans la rubrique Environnement

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire